L’Hypnose indications

hypnosis-247508_640

En quoi l’hypnose peut vous aider ?

Depuis longtemps l’Hypnose a  démontrée son  efficacité dans l’aide à résoudre de nombreux problèmes comme :

Les échecs faces à la perte de poids, aux troubles du comportement alimentaire comme la boulimie, l’hyperphagie,  les compulsions, l’anorexie.  l’anxiété, la timidité, la gestion du stress, la confiance en soi, l’estime de soi, l’affirmation de soi.

Dans les dépendances au tabac, à l’alcool, aux drogues, aux jeux jeux vidéos, ainsi qu’aux  dépendances affectives ……..

Les troubles du sommeil, la relaxation, le lâcher-prise, la préparation aux concours, aux diplômes,  la concentration et mémorisation,

Les phobies   : araignées, chiens, avion, obscurité, claustrophobie, la conduite automobile….

Le mal-être, la déprime, se ronger les ongles, le bégaiement, le contrôle de la douleur, le travail de deuil et de pardon,  troubles d’origine psychosomatique comme l’eczéma, l’asthme, les allergies, le psoriasis….

La réorientation de Vie, Coaching.

Les troubles sexuels l’éjaculation précoce, l’érection, la frigidité, les problèmes de couple, les difficultés relationnelles et affectives, l’amélioration de la communication et de la relation à l’autre.  Cette Liste est  non-exhaustive.

L’Hypnose  c’est quoi ?

C’est un Etat Modifié de Conscience qui diffère de notre Etat Ordinaire de Conscience cet état dans lequel nous sommes la plupart du temps.

L’état d’hypnose est différent du sommeil,  les recherches effectuées démontrent qu’il  se rapproche  plutôt de l’état dans lequel nous rêvons. C’est donc un état naturel que nous expérimentons tous à plusieurs reprises dans une journée et notamment lorsque nous disons être « dans la lune » ou « ailleurs »  ou plongé dans un livre ou dans un film et parfois même lors de la conduite automobile  sur un parcours autoroutier  par exemple. Dans ces moments-là, nous expérimentons une légère transe.

C’est donc cet  état-d’être normal  à l’être Humain, que l’Hypnothérapie utilise, provoque et amplifie pour la personne. Nous avons tous cette faculté naturelle et donc tout le monde est hypnotisable,  peut s’auto-hypnotiser  pour profiter de tous les bienfaits de l’Hypnose.

Suis-je  « hypnotisable » ?

A l’exception rare de  sujets psychotiques, nous sommes tous hypnotisable, l’Hypnose nous l’avons vu plus haut  est un état naturel  propre à l’être Humain. on notera simplement que c’est la profondeur de cet état qui  varie d’un sujet à l’autre.

L’impact de la profondeur de la transe hypnotique  n’a aucun impact sur les résultats obtenus.

Il y a différentes formes d’Hypnose, en quoi sont elles différentes ?

Il y a la « Nouvelle Hypnose », elle a été nommée ainsi  en 1979 par Daniel Araoz,  c’est l’hypnose Ericksonienne.

Vous connaissez certainement  l’Hypnose Classique dite  « Traditionnelle », C’est elle qui est utilisée  lors de spectacles un peu dégradants, qui est autoritaire, basée sur la supériorité de l’Hypnotiseur.

l’Ericksonienne est beaucoup plus douce et surtout respectueuse de l’écologie de la personne. La pratique de l’Hypnose Ericksonienne est un art et cette pratique intègre des techniques de communication  avancées, elle  est composée d’une palette d’outils beaucoup plus large que celle de l’Hypnose Classique, particulièrement elle emploie  des suggestions dites « indirectes » ce qui permet de franchir les barrières conscientes ainsi que la résistance du sujet. C’est notamment sur ce point-là,  que cela diffère de l’Hypnose  de spectacle qui se contente d’employer des suggestions  directes  comme par exemple, « dormez maintenant ! » mais ça passe ou ça casse ! et c’est pour cela que leurs sujets sont sélectionnés au préalable.

Vous avez bien compris qu’on ne peut  à ne pas confondre l’Hypnotiseur de spectacle et l’Hypnothérapeute.

L’Hypnose Ericksonienne est fondée sur l’emploi de  Suggestions Indirectes , permettant de contourner les barrières conscientes  que sont la  logique, la raison et la résistance du sujet, pour s’adresser à son subconscient en utilisant  des outils spécifiques, tels que les métaphores, la négation. C’est le langage Ericksonien ou « Milton-Modèle » en référence à son créateur Milton Erickson. L’Hypnothérapeute Ericksonien utilise parfois la Suggestion Directe dans des cas particuliers comme dans l’accompagnement de la personne.

L’Hypnose Ericksonienne est une  thérapie brève

L’Hypnothérapie est une thérapie dite « brève », c’est-à- dire  qu’elle apporte rapidement un mieux-être,  la moyenne est de  3 à 5 séances à intervalles d’une à trois semaines.

En état d’hypnose suis-je sous l’influence de l’Hypnothérapeute ?

Non, au contraire, lorsque le sujet est en transe hypnotique, il a le parfait contrôle sur lui-même. Dans l’Etat Modifié de Conscience on est tout à fait « conscient » ou « semi-conscient »  du début à la fin de la séance.  La partie inconsciente de l’esprit se charge de gérer une éventuelle amnésie. C’est ce phénomène d’amnésie, qui peut apparaître spontanément ou être induit par le praticien, qui va  donner  cette impression de sommeil ou d’oubli.

C’est le point commun avec les rêves, car ces deux états  ne peuvent  se produire que si le sujet se sent en parfaite sécurité. Si la personne « part en transe » spontanément, c’est parce qu’elle sera en toute confiance avec  son accompagnateur et bien sûr  en elle-même.

Comment cela fonctionne ?

Maintenant l’Hypnose est un phénomène reconnu. Elle neutralise la partie gauche du cerveau qui est associée à l’état de conscience, c’est cette partie qui est chargée du raisonnement et de l’analyse logique, il laisse de cette façon le libre cours à la partie droite du cerveau qui elle est le siège de l’Inconscient, de l’imagination, du langage imagé et des émotions.

Afin de « mettre en état de veille » la partie gauche du cerveau, donc l’état de conscience,  il est nécessaire de focaliser cette attention Consciente  à se concentrer sur quelque chose de monotone comme une voix traînante ou sur pendule qui se balance devant les yeux,  fixer un point. Lorsque la partie gauche a réalisée qu’il n’y a rien d’intéressant à cela, elle passe naturellement  le relais à la partie droite, à la partie dite  « inconsciente ».

Pour en savoir plus, demandez gratuitement en cliquant ICI